Accueil > Picardie Déco N.3 > Les clés du rangement

Les clés du rangement

Vos armoires sont pleines à craquer et vos commodes débordent ? C’est clair, vous avez un problème d’espace et de rangement. Pour remédier au problème, rien de tel qu’un dressing. Il existe aujourd’hui des solutions adaptées à vos besoins. Il n’est plus nécessaire aujourd’hui d’avoir une pièce dédiée aux garde-robes. Quelques mètres carrés suffisent pour trier et ranger ses affaires.

Les clés du rangementLes clés du rangement

C’est aujourd’hui l’une des priorités des familles, selon Hervé, spécialisé dans l’aménagement de dressings. « C’est une sorte de signe extérieur de richesse. Le dressing est souvent associé au luxe, au glamour » souligne t-il. Un luxe beaucoup plus accessible de nos jours, car il existe sur le marché une offre très variée. « On trouve des produits très abordables dans les grandes surfaces sans avoir à aller chez un spécialiste ». Il faut quand même respecter quelques règles. Et ça tombe plutôt bien car Hervé, des conseils, il en a plein ses armoires !

Le choix du dressing

Il existe deux organisations possibles quand on a la chance de disposer d’une pièce vide. Le dressing en U, idéal dans un vaste espace. Il permet ainsi d’installer un maximum de rangements sur 3 pans de mur. Le dressing en L, tout en longueur, trouvera sa place dans une pièce plus étroite. En revanche, si la penderie doit être aménagée dans une chambre ou dans un séjour, des solutions gain de place existent. « Des armoires très hautes, par exemple, qui peuvent parfaitement trouver leur place entre deux petites bibliothèques pour alléger l’ensemble ». Autre possibilité, le dressing cabine, sorte de cube dans un cube puisque l’on peut parfaitement entrer dans la penderie mais cette solution nécessite encore une fois d’avoir de la place à disposition.

Quelle taille ?

Selon Hervé, la pièce qui accueille le dressing ne doit pas faire moins de 6 m² pour un couple. Mais c’est bien sûr le nombre de vêtements, de chaussures et d’accessoires à caser qui détermine l’importance du dressing. C’est simple, plus vous avez de choses à ranger et plus il faudra de placards. « Je recommande aux clients de tout classer par genre pour voir combien de pantalons, de robes, de vestes, de chemises, et de chaussures ils ont à ranger ». C’est déjà un excellent moyen de faire du tri…

L’aménagement

« L’essentiel est d’abord de déterminer très précisément ce que l’on désire et ce dont on a besoin » affirme notre spécialiste. Il faut dans un premier temps choisir le style du dressing puis opter pour des modules adaptés à chaque type de vêtements. Les besoins ne sont pas les mêmes pour une jupe ou une chemise. Pour une robe, prévoyez un encombrement de 170 cm de hauteur et 40 cm de largeur. Pour un pantalon sur cintre, 80 cm de hauteur et 30 cm de largeur. L’idéal est de disposer deux barres d’accrochage, pas forcément l’une au- dessus de l’autre, pour pouvoir pendre les jupes et les pantalons. Des caissons pourront être ajoutés pour entreposer les pulls et  les tee-shirts. Sans oublier les “petits plus“ bien agréables : les tiroirs pour les sousvêtements de Madame, le porte-cravate pour Monsieur et l’immense placard à chaussures pour les deux. Le tout bien évidemment éclairé. Les éclairages doivent
être discrets et bien orientés pour repérer en un clin d’oeil votre tenue préférée. Il ne reste plus qu’à régler le problème des portes. Elles ne sont pas obligatoires mais vous pouvez aussi choisir de cacher votre garde-robe. Il en existe de toutes sortes. Des portes battantes, coulissantes ou en accordéon. Le tout est une fois encore une histoire de goût et… de prix.

Un dressing a quel prix

Une fois encore le coût va dépendre du type de dressing que vous allez choisir. Pour un dressing en kit, acheté en grande surface, prévoyez en moyenne 900 à 1500 euros. Pour un dressing sur mesure, prévoyez 3000 euros au minimum.