Accueil > Picardie Déco N.4 > Un jardin illuminé

Un jardin illuminé

Profiter de son jardin en pleine journée, c’est bien, prolonger le spectacle à la nuit tombée, c’est encore mieux ! Et pour le sublimer, quoi de mieux que des éclairages appropriés ? Quelques conseils sur la meilleure façon de mettre vos extérieurs en valeur…

Un jardin illuminéUn jardin illuminé

Eclairer son jardin la nuit permet de créer un autres espace, romantique et au charme incontesté. Une atmosphère poétique rendue possible grâce aux nombreux systèmes d’éclairage mis à notre disposition, à choisir selon les endroits que l’on souhaite illuminer. Tout dépend en premier de son utilité :
• le balisage permettra de guider les invités en créant un fil conducteur lumineux, éclairant les zones de passage. Une des solutions, c’est de disséminer des bornes solaires, sans consommation et à bas coût, ou toute autre source de faible puissance, qui a l’avantage de souligner discrètement les contours, et de nous permettre de rester dans le droit chemin ! Pour un plus bel effet, on préfère des points lumineux de faible hauteur, voire carrément à ras du sol, plutôt que des lampadaires, trop voyants, et un peu kitsch !
• Les massifs, quoi de mieux pour les mettre en valeur, ou juste une partie qu’on affectionne particulièrement ? C’est en plus l’occasion de l’admirer sous un autre angle. Il vaut mieux miser sur la discrétion et l’élégance, ce qui ne nuira pas à l’esthétique de jour et permettra de jardiner sans être gêné. Le must : des spots pas trop puissants, de préférence mobiles – sur piquets ou avec des pinces.
• Les arbres et arbustes : les éclairer attire immédiatement le regard sur une forme, une masse ou un volume défini. On peut décider d’installer un projecteur au pied de l’arbuste, ou dans la ramure d’un grand arbre, pour ne pas consommer inutilement, on choisit de coupler l’éclairage, qui devra pour le coup être assez puissant, avec un minuteur. Et on ne met pas ses lampes trop près des feuilles, la chaleur dégagée peut les abîmer, mais plutôt au milieu de branches bien écartées, et jamais dans les conifères !
• La terrasse et le balcon : on prolonge sa soirée entre amis, en fonction de l’utilisation souhaitée. Une lumière douce et tamisée avec des suspensions, pour éclairer la table, un lampadaire pour papoter… Et on adapte son style de luminaire à celui de la maison : bornes en inox si notre maison est d’inspiration contemporaine, appliques de façades à l’ancienne sur un beau mur en pierre.
• La piscine ou le bassin : il faut les signaler dans un souci de sécurité, et pour les bains de minuit, à prendre avec une douce lumière… On peut jouer l’originalité avec des lampes de surface, des luminaires solaires flottants, des photophores ou des lampes en forme de lotus et fleurs de nénuphar. Côté lampes, on a le choix : spots encastrables, orientables, rideaux lumineux fixés sur un mur… Surtout que beaucoup sont devenues de vraies objets de design et de haute technologie, en forme de pots de fleurs et qui se recharge à la lumière du jour, cubique, sphérique, lampes gonflables… Les meubles Led ont eux aussi le vent en poupe : canapés, bars, tables et chaises s’illuminent grâce à une diode électroluminescente, économique et écologique !
Mettre des ampoules de couleurs personnalisera encore plus le jardin, et la forme des faisceaux contribuera aussi à camper l’atmosphère : ambiance intimiste si on éclaire une zone précise ou champ large pour créer un tableau d’ambiance.

La magie nocturne ne doit pas faire oublier quelques règles de sécurité : celle du matériel électrique est définie par un indice de protection, plus il est élevé, plus l’élément est correctement isolé. Pour le jardin, on prend du matériel d’indice égale ou supérieur à 44. Pour éviter aux enfants tout choc électrique, mieux vaut utiliser un réseau d’éclairage à basse tension, l’installation est en plus plus facile.